Internet/ Houda Iman Ferraoun veut revoir la tarification à la baisse

0
313

Les Algériens paieront-ils leur connexion internet moins chère à l’avenir ? C’est ce que semble envisager Houda Iman Ferraoun, ministre des Postes et des Technologies de l’Information et de la Communication, qui a annoncé que le gouvernement a pour objectif de faciliter l’accessibilité de l’Internet au plus grand nombre d’Algériens, en revoyant notamment la tarification à la baisse.

S’exprimant ce matin, dans l’émission L’Invité de Rédaction de la Chaîne 3, la ministre a assuré qu’une réduction des prix de la connexion entraînerait tout naturellement l’arrivée de nouveaux clients, mais pour cela, dit-elle, il faudrait déployer davantage de réseaux.

Revenant sur la récent coupure d’Internet causé par la détérioration du câble assurant la liaison entre les deux rives de la Méditerranée, Mme Ferraoun a assuré que la seule solution pour « pallier ce genre de péripéties est de ne plus dépendre d’un seul opérateur », comme c’est le cas en Tunisie.

Pour ce qui est de la qualité, très critiquée par les clients du réseau de fibre optique, la ministre a expliqué que les travaux de raccordement, toujours en cours, devraient dorénavant s’appuyer sur un schéma directeur pour mieux avancer.

S’agissant du navire responsable du sectionnement de ce câble, Mme Ferraoun a assuré qu’il n’a encore pas été identifié et qu’il s’agit d’un accident car le câble aurait été accidentellement accroché par une ancre et qu’il aurait été ensuite sciemment coupé «pour s’en débarrasser».

À propos de l’introduction de la connexion 4 G, la ministre a insisté sur le caractère précoce de ce projet car, selon elle, le réseau 3G est en encore en cours de déploiement.

Nourhane S.