L’année 2016 commence mal pour l’Algérie/En deux mois, les exportations d’hydrocarbures ont encore reculé de 48 %

0
188

L’Algérie entame dans la souffrance l’année 2016. Économiquement, les signaux sont au rouge. Et les dernières chiffres révélés par les Douanes algériennes démontrent que l’Algérie continue de perdre beaucoup d’argent. Et pour cause, durant les deux premiers mois de l’année 2016, les exportations ont nettement baissé à 4,19 mds usd contre 6,93 mds usd durant la même période de 2015, en recul de 39,56%, indiquent les données provisoires du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

Ces données affirment également que les exportations hors hydrocarbures, qui ont représenté seulement 5,84% du montant global des exportations, ont diminué à 245 millions usd, en baisse de 48,53% par rapport aux deux premiers mois de 2015.

Ce recul des exportations notamment des hydrocarbures a causé à l’Algérie un énorme déficit commercial qui s’est fortement creusé à 3,326 milliards de dollars (md usd) durant les deux premiers mois de l’année 2016, contre un déficit 1,273 md usd durant la même période en 2015, soit une hausse du déficit de 161,27% sur un an ! L’Algérie se retrouve ainsi dans une situation très dangereuse où elle peine à couvrir ses importations. En effet, le taux de couverture des importations par les exportations a été de 56% durant les deux premiers mois 2016 contre 84% durant les deux premiers mois 2015, en baisse de 28 points.