Les révélations faites par le quotidien français Le Monde à l’encontre du ministre algérien Abdesslam Bouchouareb qui se trouve impliqué dans le gros scandale mondial d’évasion fiscale du « Panama Papers » ont suscité le courroux des autorités algériennes. Ces dernières ont décidé de se venger contre le quotidien français en refusant d’octroyer le visa au journaliste chargé de couvrir la visite de Manuel Valls ce samedi à Alger. 

« Les autorités algériennes ont refusé de donner un visa au journaliste du Monde qui devait couvrir la visite officielle de Manuel Valls en Algérie, à partir de samedi, nous empêchant d’effectuer notre travail », a déploré ainsi le média français sur son site internet où il explique que « cette décision est liée à notre traitement des « Panama papers », en particulier les informations que nous avons publiées sur l’Algérie ». Le Monde dénonce enfin « cette décision et proteste contre cette entrave à la liberté de la presse ».

Advertisement