Il est impératif d'extirper les résidus terroristes
Il est impératif d'extirper les résidus terroristes

Le vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’État-major de l’Armée Nationale Populaire (ANP), le général Ahmed Gaïd Salah a donné, hier dimanche, lors d’une visite de travail à la 1ère  région militaire à Blida, des orientations et des recommandations à caractère opérationnel pour l’action de l’ANP. La priorité absolue étant d’éradiquer complètement le terrorisme et d’isoler les groupes terroristes évoluant en dehors des frontières algériennes.

Les orientations données au cours de la réunion qui s’est tenue hier dimanche au niveau du commandement et de l’état-major de la première région militaire à Blida, interviennent dans le cadre d’un regain de tension en Libye où les frappes de l’aviation militaire égyptienne font planer la menace d’un repli des groupes terroristes sur le territoire algérien. Le vice-ministre de la Défense a d’ailleurs, insisté sur l’impératif d’accroître les efforts dans la lutte contre les « résidus terroristes ». Un objectif crucial pour une armée qui vise à isoler les groupes terroristes évoluant en dehors de ses frontières.

Gaïd Salah a également mis l’accent sur les potentiels et les valeurs du travail de groupe. Selon lui, « l’ensemble des forces de l’ANP doivent être cohérentes et complémentaires » pour pouvoir affronter tout type de menaces.

Il faut noter que le vice-ministre de la Défense a multiplié les visites de terrain ces dernières semaines. En mai, il s’est rendu à la frontière avec la Libye à deux reprises pour superviser des manœuvres militaires. La dernière manœuvre en date remonte au 22 mai. Gaïd Salah s’était déplacé  dans la 4ème région militaire à In Amenas, pour superviser des manœuvres de la 41ème brigade blindée ayant effectué des exercices appuyés par des unités terrestres et aériennes.

Notez cet article