Le sélectionneur national, Lucas Alcaraz, a quitté Alger en direction de l’Espagne. L’entraîneur espagnol a, selon des témoins, pris tous ses bagages. Pourtant,  jusqu’à ce matin encore, il entraînait encor, l’équipe nationale des joueurs locaux au Centre de préparation des équipes nationales à Sidi-Moussa.

L’entraîneur a fait ses adieux aux hommes et femmes de médias présents sur place, sans toutefois faire de déclaration.

Ce départ est compris comme un simple aller sans retour. Surtout que l’éventualité du limogeage de Lucas Alcaraz est devenue, ces derniers jours, très forte. Le président de la Fédération algérienne de football, Kheiredine Zetchi, a déclaré que l’instance fédérale donne au sélectionneur un sursis jusqu’à la fin des éliminatoires pour la qualification à la Coupe du Monde. «Mon contrat se termine en 2019 », a répliqué le sélectionneur la semaine dernière. Ce qui a poussé le Bureau fédéral à se réunir de manière extraordinaire ce mercredi.

Selon différentes sources, la fédération algérienne de football serait en train de négocier avec l’entraîner français, Laurent Blanc, pour devenir le prochain sélectionneur des Verts.

Rania Aghiles