Nouveau succès pour Kaouther Adimi. La jeune romancière algérienne a remporté, mardi, le prix Renaudot des lycéens pour son roman Nos richesses.

Nos Richesses, édité par Le Seuil, qui raconte l’histoire d’un libraire, éditeur et romancier installé à Alger dans les années 1930, a été très bien accueilli par la critique en France et en Algérie. Le roman, troisième de la jeune romancière de 31 ans, a même été sélectionné pour plusieurs prix littéraires, dont le prestigieux Goncourt.

Kaouther Adimi fait partie, avec Kamel Daoud, des nouvelles figures de la scène littéraire algérienne.

Née en 1986 à Alger, diplômée en lettres modernes et en management des ressources humaines, Kaouther Adimi a déjà publié L’Envers des autres (Actes Sud, 2011). En Algérie, le livre est sorti sous le titre Des ballerines de papicha aux éditions Barzakh. Kaouther Adimi Admi a récidivé en 2016 avec Des pierres dans ma poche (Barzakh, Alger et Le Seuil, Paris).

Rania Aghiles