Front social / Le syndicat des paramédicaux défie les autorités et annonce une grève illimitée

0
1297

Le Conseil national du Syndicat Algérien des Paramédicaux (SAP) défie les autorités et décide d’entamer une grève illimitée. Dans un communiqué publié ce samedi, le SAP a fait savoir que ses adhérents entameront un mouvement de débrayage à partir du lundi 5 février.  

Sous le coup d’une décision de justice déclarant illégales les grèves cycliques entretenues par le syndicat, le SAP décide de défier les autorités en annonçant une grève illimitée. « Après débat, le Conseil national dénonce la mauvaise volonté de la Tutelle et déplore l’absence de la moindre lueur venant satisfaire aussi peu soit-il nos revendications », indique le communiqué.

Regrettant « le manque de sincérité et l’absence de prise de décision à même de conforter la corporation paramédicale dans ses revendications », « le Conseil national a jugé nécessaire l’arrêt de la grève nationale cyclique » et appelle à une grève nationale illimitée.

Dans le texte du communiqué, le syndicat nourrit la conviction que « la protestation est le seul moyen de dénouement». « Le Conseil national mandate le Bureau national à l’effet de prendre toutes décisions qu’il juge nécessaires pour les suites éventuelles du mouvement de protestation et appelle la Corporation Paramédicale à une forte mobilisation ». Le syndicat a, en outre, appelé ses adhérents à « s’éveiller à toute provocation ».