Au moment même ou il faisait une entrée en fanfare dans le mondial 2018 en inscrivant un triplé historique face l’Espagne, on apprenait que Ronaldo a réglé ses gros problèmes avec le fisc espagnol en payant une amende record.

La star planétaire du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a accepté de payer de 18,8 millions d’euros au fisc espagnol afin de mettre fin à ses poursuites dans le cadre d’un pré-accord, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Advertisement

Ce pré-accord entre les avocats de CR7 et les représentants de l’administration fiscale espagnole, qui doit encore être ratifié par le fisc, prévoit aussi deux ans de prison mais les peines allant jusqu’à deux ans ne sont généralement pas appliquées en Espagne.

Rédaction AF