Des rapports émanant des Renseignements généraux et de la gendarmerie nationale ont fait état d’abus de pouvoir lors des dernières opérations de démolition ayant touché les wilayas d’Alger, Boumerdés, Chlef et Blida. Les autorités locales ont profité de l’élan de l’État pour régler ce problème épineux afin de régler des comptes personnels.     

Lesdits rapports ont récemment été transmis aux autorités, selon El Khabar, qui a mis en exergue le caractère immoral et tout à fait illégal de quelques opérations de démolition qui étaient motivées par une volonté de vengeance.

Bien que certaines de ces opérations de démolition soient conformes à la loi d’un point de vue technique, il n’en demeure pas moins que les personnes visées l’ont été parce qu’elles entretiennent des rapports conflictuelles avec des élus locaux au niveau des APC et des assemblées élus des quatre wilayas citées.

Toujours selon El Khabar, les ordres de démolition ont été motivés par des conflits personnels, familiaux ou électoraux. La récurrence du phonème a fini par attirer l’attention des services de sécurité et ceux du ministère de l’Intérieur. Ce dernier a été saisi à plusieurs reprises par courriers électroniques venant de plaignants ayant adressé des rapports détaillés sur les « motifs réels » de certaines de ces opérations de démolition.

Opérations de démolition / Des rapports évoquant…des règlements de comptes !
3 (60%) 7 vote[s]