L’ancien maquisard Youssef El Khatib alias si Hassen, colonel de l’ALN et chef de la wilaya IV historique, est sorti de son mutisme en réagissant à l’incarcération du moudjahid Lakhdar Bouregaa et à l’atteinte immorale à sa réputation. Dans un communiqué publié au nom de la Fondation mémoire de la wilaya IV (dont il est président), il demande à la justice de prendre en considération le passé glorieux du commandant Bouregaa, personnalité historique par excellence, célèbre pour ses faits d’armes.

La lettre ou le communiqué met en exergue le passé glorieux du commandant de la wilaya IV, le moudjahid Lakhdar Bouregaa. Elle souligne que ce dernier a rejoint les maquis dès 1956.

Elle explique également que Lakhdar Bouregaa a été mobilisé par l’armée coloniale dans le cadre du service national obligatoire et que son initiation militaire lui a permis, par la suite, de briller par ses faits d’armes, notamment à Médéa et ses environs, où il a contribué à installer et à activer les premières cellules de la révolution, quand il était à la tête de la katiba El Zoubiria.

Il est également souligné que Lakhdar Bouregaa a été promu à de nombreuses reprises entre 1959 et 1960, pour devenir membre du conseil de la wilaya IV historique.

Officier de grade de commandant, Mr. Bouregaa est incontestablement l’une des figures historiques les plus flamboyantes de la wilaya IV.