Salima Souakri vient de donner le coup de grâce au panel de Karim Younès. En plus d’avoir refusé de rejoindre l’instance, l’ancienne judokate a donné la preuve empirique de la faillite de cette « initiative » 

« Après vous avoir consulté à travers un sondage (publié sur sa page Fecebook NDLR), les résultats ont penché pour le refus de ma participation au panel (…) et par respect pour l’avis de la majorité, j’ai refusé de répondre positivement à son invitation », a expliqué l’ancienne judokate dans un poste Facebook publié il y a quelques heures.

À travers son sondage, Mme Souakri a consulté les 163 984 personnes qui suivent sa page en leur posant la question de savoir si elle doit répondre positivement ou négativement à l’invitation du panel.

61% ont refusé qu’elle rejoigne le panel et 39% ont voté pour. En se basant sur les résultats de ce sondage, cette figure du sport algérien a décidé de décliner l’invitation.

D’un côté, Mme Souakri a présenté une preuve tangible du rejet populaire dont souffre le panel de Karim Younès et de l’autre, elle a prodigué une véritable leçon sur le respect de la volonté populaire, en s’inclinant devant le souhait de la majorité.

On ne peut dire la même chose du panel ! « Karim Younès et sa clique essuient un monumental ippon » comme l’a si bien exprimé un fecebookeur dans l’un de ses post.