Previously on « parce que tout ce qui brille n’est pas l’or de la bague au doigt »

Aouicha contemple son passé, Kaddour s’extasie face à son avenir

Aouicha, repense un peu à Ben … le petit resto sympa, les crustacés de son plat, le discours de Ben chef d’œuvre de blabla …

Mais comment a-t-elle pu arriver à cette soirée, où elle était saoulée en le regardant se saouler ?

Revenons un peu en arrière : le dandy est venu en se dandinant à son bureau, a fermé la porte … Aouicha lève ses yeux de son écran et jette un petit coup d’œil furtif : costume Armani, odeur Givenchy et chaussures italiennes. « Ben on a une réunion aujourd’hui ?« , « Non mon petit ange, tu as une réunion avec moi » …euh

« Depuis quand on se connait, hein ? 2 mois, 3 mois ? et pour moi c’est amplement suffisant pour me rendre compte à quel point tu es faite pour moi » ….euh

« Mais il faudra te convaincre toi ! je sais, en évitant d’être une fille facile, t’es devenue d’un compliqué ! mais je serai « passion », laisse moi t’emmener au resto ce soir, on parlera de tout ça loin de notre routine » …euh

Faut préciser que les parents de Ben, outre leur 2 appartements au 10è et au 15è, laissés gracieusement à leur cher enfant, ont un grand manoir perché sur les hauteurs d’Alger…Aouicha s’y verrait bien en maîtresse des lieux …

Elle accepte de sortir avec lui. Et la voilà hésitante face à sa penderie : bon Ben me connait assez pour savoir quel type de fille je suis … alors la belle petite robe noire ou le tailleur sobre ? s’il s’est adressé à moi et pas à quelqu’un d’autre c’est que mon style lui plait, donc : sobriété ce soir !

elle pensait pas si mal dire ….

La langue, déliée verre après verre, Ben commença par lui faire un topo général sur la situation dans le monde.

En bon élève du zapping after work, Ben récite à la perfection tout ce qu’il a vu et entendu. Non mais … comme si elle avait pas elle-même une télé.

Arrivés au dessert, Aouicha ressentait une grande envie de vomir, et un mal de tête horrible. Il l’avait saoulée par son one man show. Puis du tac au tac, Ben proposa de l’emmener chez lui afin de mieux faire connaissance : « j’ai toujours été curieux de savoir ce qui se cache sous tes vêtements ample, je suis sûr que tu as un air de tigresse en lingerie fine … et justement je t’en ai acheté tout à l’heure quand tu m’as dit oui, allons voir ce que ça donnera sur toi ! je suis sûr que tu seras une déesse… »

Aouicha cédera-t-elle à la tentation ? Regardons d’abord du coté de Kaddour…enfin la prochaine fois !

Article précédentCacophonie et déclarations contradictoires au sommet des pays de l’OPEP
Article suivantRévélations sur les relations Obama-Sarkozy