Près de la moitié des médicaments remboursables ont vu leur prix baissé sur le marché algérien, a déclaré le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

«La liste des médicaments remboursables comprend 1365 dénominations communes internationales (DCI), soit 4550 marques, dont 590 sont sous tarif de référence» a expliqué à l’APS Djaouad Bourkaib le directeur de la sécurité sociale.

En tout, ce sont les prix de 42% des médicaments qui baissent.

Les médicaments concernés sont essentiellement des médicaments essentiels et de « grosse consommation ».

Le système de sécurité sociale a entamé des réformes pour améliorer la qualité des prestations et la prise en charge des patients. D’après Bourkaib, les médicaments sont « le premier aspect dans les dépenses de la sécurité sociale en matière d’assurance maladie ».

Un des mesures phare de la réforme consiste à préscrire et à vendre des médicaments exclusivement fabriqués en Algérie.

Sarah Haderbache