Blida : une femme de 60 ans vivant seule avec son enfant a été violée à son domicile

0
Advertisement

Une nouvelle terrible affaire de viol émeut l’Algérie. Une dame âgée de 60 ans s’est faite agressée sexuellement à Blida, par un homme qui a profité de l’indigence dans laquelle cette femme fragile vivait. Elle habitait seule avec son enfant handicapée.

Les violeurs n’ont plus de limites, ce viol en est la preuve. Une pauvre femme âgée de 60 ans a été la victime d’un homme sans scrupules. Cette habitante du lieudit Hai Zeng à Khazrouna dans la ville de Blida qui vivait dans une grande pauvreté avec sa fille handicapée a été piégée par son agresseur. L’homme qui n’a pas été identifié a attaqué la femme et l’a violée à son domicile rapporte le quotidien Le Soir d’Algérie. 

Ce sont les cris de la pauvre victime qui ont alerté les voisins. Ces derniers sont tout de suite intervenus et l’ont libérée de son violeur. L’agresseur, pris à parti par les sauveurs de la victime ont tenté de le retenir mais en vain. Ce dernier est parvenu à s’enfuir, laissant cette femme âgée traumatisée par cette agression.

Malheureusement, cette Blidéenne n’est pas la seule victime de ce type d’agression. Comme cette Algérienne de 60 ans, vivant seule avec son enfant, de nombreuses mères célibataire sont perçues comme des cibles « faciles ». Les agresseurs profitent de plus en plus de la précarité dans laquelle vivent certaines Algériennes pour abuser d’elles. En 2012, plus de 300 femmes ont été victimes de violences sexuelles. Les violeurs agissent sans réelle distinction, la plupart des femmes violées sont âgées de 19 ans à plus de 75 ans, et sont surtout des femmes mariées, célibataires, mères de familles, ou divorcées.

Article précédentAlgérie : Coup d’envoi du Tour d’Algérie cycliste 2013
Article suivantAlgérie : des appartements à 1,2 millions et 1,3 millions de dinars dans les grandes villes