Les révélations des « Panama Papers »‘ sur les comptes bancaires offshores de Rym Sellal, la fille du Premier ministre Abdelmalek Sellal, ne semblent pas ébranler outre mesure la famille Sellal. Selon l’entourage du Premier ministre, la sérénité est de mise car les « fonds ayant servi à la création de l’entreprise offshore basée aux Iles Vierges Britanniques n’ont aucune relation avec des activités douteuses », assurent ces sources à Algérie-Focus. 

S’agit-il alors d’une simple tempête dans un verre d’eau ? C’est en tout cas l’impression que donne l’entourage du Premier ministre. Aucune inquiétude ne se dégage des réactions des proches de Sellal qui ne craignent aucune conséquence fâcheuse de ces révélations. Selon nos sources, la fille du Premier ministre dispose effectivement de plusieurs sources de revenus à l’étranger. « Elle tire ses revenus d’une activité qui n’enfreint aucune loi en Algérie », précise une source proche d’Abdelmalek Sellal. Cette dernière a confirmé également à Algérie-Focus que la famille Sellal ne réagira pas aux accusations d’évasion fiscale dont fait l’objet leur fille « Rym Sellal ». Elle affichera un « silence imperturbable ».

Article précédentPour avoir serré la main à Sellal/L’insupportable campagne haineuse contre Idir et Aït-Menguellet
Article suivantTrès peu de résultats positifs sur les forages d’exploration/Le pétrole se raréfie en Algérie