L’Algérie est-elle encore plus riche ? Ses réserves de change pourraient le confirmer, car elles sont actuellement estimées à 193,7 milliards de dollars contre seulement 11,9 milliards de dollars en 2000.

blank
L'Algérie a gagné plus de 4 milliards de dollars dans ses réserves de change/ DR

Le premier ministre Abdelmalek Sellal a indiqué que les réserves de change de l’Algérie ont atteint plus de 193 milliards de dollars à la fin du mois de septembre 2012. Un bilan positif puisqu’il est 10 fois plus élevé qu’il y a 10 ans.

Moins d’endettement plus d’enrichissement

L’économie algérienne a également connu une forte hausse de ses réserves de change depuis l’an dernier. Ses réserves, or non compris, étaient de 182,22 milliards de dollars à fin décembre 2011 et de 162,22 milliards de dollars à fin 2010. Entre 2011 et 2012, le pays aurait donc connue une hausse de  plus de quatre milliards de dollars par rapport à la fin 2011. La dette extérieure de l’Algérie a quant à elle été ramenée à seulement 4,4 milliards de dollars, a précisé le Premier ministre, alors qu’elle avait atteint le seuil de 32 milliards de dollars au milieu des années 1990.

Croissance économique assurée

Ces chiffres prometteurs ont été assurés par une croissance économique soutenue. Ayant pour conséquence une chute du taux de  chômage, qui est passé de 29,5% en 2000 à 9% en 2012, ou encore une augmentation du PNB (produit national brut) par habitant qui est passé de 1.540 dollars en 2000 à 4.003 dollars en 2012, d’après le premier ministre.

Article précédentDeux piétons causent un accident grave à Bab Ezzouar
Article suivantUn juge marocain demande l’arrestation de Rachida Dati