Une cérémonie de sortie de promotion a été organisée et présidée par le ministre délégué chargé des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, au siège de la Direction des unités républicaines de sécurité d’El-Hamiz, à l’occasion de la célébration du 47e anniversaire de la création de la police algérienne. Douze commissaires principaux ont été promus au grade de divisionnaire.Baptisée au nom du martyr du devoir national, le défunt Touat Mohamed Taha Hussein, surnommé «Tahar» (son sobriquet parmi ces compères, Ndlr), cette cérémonie a exhaussée par la présence de membres du gouvernement, de personnalités politiques et autres représentants de la société civile. Après le dépôt d’une gerbe de fleurs en signe de recueillement à la mémoire des martyrs du devoir national, des parades ont été exécutées par des agents de l’ordre public, des officiers, des commissaires et des commissaires principaux dont le nombre s’élève à 4660 policiers.

A. Nawel
Avec Le Financier

Article précédentAlgérie. Bouteflika sollicite les compétences de la diaspora. A quelles conditions ?
Article suivantMaroc. Bilan controversé de la liberté de la presse après 10 ans de règne de Mohammed VI selon RSF