Les internautes algériens sont sous le choc ! Un activiste de l’organisation terroriste Daech a multiplié, cette semaine, les attaques et les appels à la guerre contre l’Algérie et les Algériens. Ces appels, diffusés sur le réseau social Twitter, nous promettent un véritable enfer. 

« Nous allons conquérir l’Algérie et nous transformerons leurs femmes en esclaves », prédit ainsi , l’un des activistes de Daech les plus en vue sur Twitter. Celui qui se présente comme l’un des « soldats de Dieu »  et de « l’Etat Islamique », a diffusé plusieurs appels à la guerre contre les Algériens au cours de cette dernière semaine du mois de juin, ensanglanté par de nombreux attentats perpétrés par Daech en France, Tunisie et au Koweït.

Abu Musab

« Les Algériens sont un peuple de prostituées », « Qu’Allah les maudisse », « l’Etat Islamique envahira prochainement l’Algérie et instaurera la Khilafa », « l’Algérie, le pays d’un million de prostituées et homosexuels », les messages haineux et belliqueux contre les Algériens sont légion sur le compte Twitter de cet activiste qui affiche très clairement ses intentions : « Envahir prochainement l’Algérie ». Faut-il prendre ses menaces au sérieux ? Les internautes algériens sont, en tout cas, scandalisés et indignés. Et beaucoup d’entre-eux estiment qu’il ne faut surtout pas sous-estimer la menace de ces « monstres ».

Et en dépit de toutes ces monstruosités, certains de nos compatriotes défendent publiquement et dans les médias, à l’instar d’Echourouk, l’organisation terroriste Daech.

Il est à souligner enfin que certains connaisseurs du Web et des rouages des réseaux sociaux ont signalé que cet activiste pourrait être un « faux profil » créé expressément pour semer la haine et la panique au sein des internautes algériens. D’ailleurs, dans son vocabulaire, ce activiste utilise des termes qui ne correspondent pas parfaitement à la terminologie officielle de l’organisation Daech, confirme à ce sujet Akram Kharief, un expert algérien des questions militaires. A titre d’exemple, Daech ne considère pas l’Algérie comme une « wilaya » à « conquérir » car, officiellement, elle fait partie des « 36 wilayas » désignées par Daech « et cela depuis bientôt 5 mois », indique-t-il.

Quoi qu’il en soit, ces appels à la guerre correspondent réellement à la pensée terroriste de cette organisation. Et la vigilance doit être de mise, surtout lorsqu’on sait que Daech recrute ces cellules souvent dans les pays qu’elle cible sur Internet…