A Tiaret, à 340 Km à l’ouest d’Alger, le chômage et la misère sociale martyrisent les jeunes de cette région de l’intérieur du pays. Algérie-Focus est parti à la rencontre de ces oubliés de notre Etat. Des parias qui ont adressé un message émouvant à nos décideurs : « Nous les pauvres, on s’entraide et on s’épaule en partageant le peu de pain qui nous reste. Mais l’Algérie, elle a été partagée entre les riches comme un morceau de fromage »… 

Article précédentPhotos. Scandale à la maison de vieillesse d’Oran/ Des personnes âgées maltraitées et abandonnées dans l’insalubrité
Article suivantDes garçons et des filles harcelés par la police/ « Moumouh et Thinhinane ne sont nullement des cas isolés » en Algérie