Coran : Y-a-t-il un texte qui oblige les femmes à couvrir la chevelure ?

L’imam franco-marocain, Tareq Oubrou interrogé par le magazine français L’Express, estime que rien n’impose à la femme musulmane le port du voile.  ” Je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure”, explique l’imam.

A l’occasion de la sortie de son livre Un Imam en colère, Tareq Oubrou bouscule la communauté musulmane en France, en démontant des arguments et des pratiques de l’islam qui lui semblent incohérentes. Le halal, le voile, la barbe, il revient sur ces rites qui tendent plus vers le culturel que le religieux selon lui.

“Le vrai problème concerne les comportements qui relèvent de l’éthique personnelle et qui sont devenus des marqueurs pour beaucoup de musulmans: manger halal, porter le voile… Avec le halal, nous ne sommes pas dans le sacré. Le fidèle a seulement pour obligation d’alléger au maximum la souffrance de l’animal. Quant au voile, je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure. Le combat que les musulmans ont mené pour le port du voile me désole, parce qu’il donne une image négative de la façon dont l’islam perçoit la femme. Cette tendance à tout ritualiser conduit certains fidèles à parler plus de la pratique que de Dieu lui-même!”, a expliqué Tareq Oubrouq à L’Express.

L’imam préconise d’adapter la pratique de sa foi avec la société dans laquelle vivent les musulmans français. Pour Tareq Oubrou il ne s’agit pas de tout renier, bien au contraire, mais plutôt de s’ouvrir à l’extérieur.

“On est musulman lorsqu’on a la foi; c’est la grâce de Dieu qui sauve. Les pratiques cultuelles, elles, sont aménageables.”

Comments

comments