La ville de Ghardaïa est à nouveau touchée par des émeutes violentes. Samedi soir, des échauffourées ont éclaté entre des jeunes de différents quartiers, à savoir Kourti, Ben Ghanem et Chaâbat El-Telli.

Selon un bilan fourni par une source hospitalière, une quinzaine de gendarmes, mobilisés pour mettre fin à ces affrontements, sont blessés. Les échauffourées ont éclaté à Ghardaïa dans la soirée de samedi 16 mai et se sont poursuivis jusqu’à ce matin. Selon des informations, ces événements se sont déroulés après que des jeunes, non identifiés jusque-là, aient caillassé une voiture dans le quartier de Chaâbat El-Telli.

En représailles, d’autres s’en seraient pris aux gendarmes déployés dans le quartier Kourti. Trois habitations et trois voitures ont aussi été incendiées lors de ces heurts. Ce dimanche, ces trois quartiers semblent avoir été désertés. Les commerces et écoles sont fermés. Les autorités locales ont aussitôt renforcé le dispositif sécuritaire existant sur place. A l’heure actuel rien ne peut indiquer si ces violences sont de nature inter-communautaire.

Il faut rappeler que Ghardaïa a vécu des moments difficile entre 2013 et 2014 lorsque Mozabites et Chaambis se sont affrontés pendant de longs mois. Des incidents ayant provoqué plusieurs décès.

Elyas Nour

Ghardaïa / Une quinzaine de gendarmes blessés dans des échauffourées
Notez cet article