Imane Houda Feraoun a indiqué mardi à Mascara qu’il est attendu le raccordement de l’ensemble des wilayas du pays au réseau de fibre optique « dans deux ou trois ans ».

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Mascara, la ministre a salué les efforts consentis par l’Etat pour le renouvellement et la modernisation du réseau téléphonique et d’Internet, traduits par la mise en place d’un réseau de fibre optique sur une distance de 81.000 kilomètres dont 4 km durant l’année 2017, soulignant que ce rythme permettra de relier totalement toutes les wilayas du pays dans deux ou trois années.

Mme. Imane Houdan Feraoun a révélé que la réalisation des réseaux de fibre optique au niveau national avance de manière excellente, à l’exception de quelques grandes villes, notamment Alger, où le taux d’avancement des travaux de mise en place de ces réseaux ne dépasse pas les 20% en raison de la vétusté des constructions et la difficulté liée aux travaux d’aménagement et d’installation dans ces constructions.

La ministre a fait savoir que l’entreprise « Algérie Télécom » a lancé, récemment, un projet pour palier à ces difficultés et renouveler totalement le réseau de téléphonie fixe actuel en cuivre à Alger, assurant que les travaux seront achevés en 2019.

Elle en outre souligné que l’amélioration des prestations du téléphone et d’Internet censée avancer à un rythme plus grand dans le proche avenir, après l’achèvement des travaux d’installation des fibres optiques qui relieront même les foyers, ajoutant qu’une première unité atteignant 100 mégabits a été mise en service dans la wilaya de Mascara, mardi, dans la commune de Froha.

Rédaction AF

Télécommunications/L’installation de la fibre optique en retard à Alger
Notez cet article