Après 25 jours de captivité l’entrepreneur Hassani Ali, kidnappé le 22 mars dernier par des individus armés alors qu’il s’apprêtait à regagner son domicile à Beni Kouffi dans la commune de Boghni, située à une trentaine de kilomètres au sud du chef lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, a été relâché dans la soirée du vendredi par ses ravisseurs sur la route de Beni Kouffi ou il a été enlevé a appris www.algerie-focucs.com de source sécuritaire locale.

Il était 23 heures quant la victime a été relâchée par ses ravisseurs non loin de Boghni puis récupérée par ses proches heureux d’un tel dénouement. Selon les premières indications fournies par les mêmes sources aucune rançon n’a été payée en contre partie de cette libération intervenue au lendemain de la grève générale lancée par la coordination des villages de Boghni et qui a connu un franc succès pour exiger la remise en liberté de l’otage sain et sauf sans paiement de rançon comme réclamée par ses ravisseurs.

Rappelons que les habitants de toute la région de Boghni se sont mobilisés tout en long de cette captivité du vieil Ali de 81 ans pour obtenir cette libération. Et il est le second otage a être libéré dans la région de Tizi Ouzou en moins de 24 heures après que les ravisseurs du jeune commerçant Yebdri Farid 37 ans décident de leur relâcher vendredi à l’aube au bout de 08 jours de captivité. Il a été enlevé par un groupe armé le 07 avril dernier près de Beni Douala au sud est de la ville de Tizi Ouzou.

SAMIRA KAMEL