Un nouveau centre de sénologie a ouvert hier à Alger.

Le ministre de la santé Djamel Ould Abbès a inauguré hier une unité de consultation chargée de désengorger le Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) du CHU Mustapha Pacha.

La structure est prévue pour accueillir près de 130 femmes par jour, soit environ 30% des patients du CPMC. Dix médecins prennent en charge les patientes soit environ 10 patientes par docteur.

Le docteur au CPMC Ben Dib a précisé que « 600 femmes souffrant de la maladie du cancer du sein ont été recensées durant les six derniers mois ».

Selon le ministre, ce centre n’est qu’un début « des structures similaires au Centre anti-cancer seront ouvertes à Nàama et à Bechar durant le mois de Ramadhan.»

Une pénurie de médicament a néanmoins été enregistrée récemment, comme l’a expliqué M. Ould Abbès : « trois médicaments anticancéreux sont en rupture de stock et un en quarantaine pour des effets néfastes ».

Notez cet article