Le quotidien électronique Algérie Patriotique révèle que la police judiciaire de Jijel a démantelé un réseau de faussaires composé d’une quinzaine de personnes. La saisie des billets s’élève à plusieurs milliards de dinars.

8 milliards de centimes ont été saisis / DR

La somme totale des faux billets retrouvés par la police judiciaire est impressionnante : 8 milliards de centimes en coupures de 500, 1000 et 2000 dinars. La perquisition s’est faite au domicile des faussaires qui avaient mis en place un réseau capable de fabriquer des billets plus vrais que nature.

Des unités centrales, scanners, imprimantes, produits chimiques et des rames de papier vierge étaient disposés dans l’appartement afin de produire régulièrement de la fausse monnaie, non seulement algérienne mais également européenne.

Parmi les auteurs des méfaits, six personnes ont été arrêtées, dix autres sont toujours  recherchées.  Certains d’entre eux seraient originaires du Mali et du Ghana.