Catherine Ashton, haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères (UE) et la politique de sécurité, se rendra à Alger demain pour une visite de travail.

Elle sera reçue  pour la première fois par le Chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, ainsi que par d’autres hauts responsables algériens. Elle fera un passage de quelques heures à la Capitale ce mardi 6 novembre.

A la clef de cette rencontre, il y aura trois conventions de financement de programmes de coopération, réalisés avec le soutien financier de l’UE, qu’elle signera conjointement avec les responsables algériens.

Ces conventions porteront sur plusieurs programmes: Tout d’abord le programme d’appui à l’emploi et à la participation des jeunes dans la société ( le montant s’élève à 23,5 millions d’euros) il servira à lutter contre le taux de chômage qui touchent plus de 20% d’algériens selon le FMI.

Le second programme portera sur la protection et la valorisation du patrimoine culturel en Algérie, soit 21, 5 millions d’euros et enfin un programme d’appui au secteur des transports avec un soutien de  13 millions d’euros.

L’objectif de cette rencontre est simple:  Améliorer les relations entre l’union européenne et l’Algérie en renforcant un dialogue commun et des projets interculturelles.

N.M

Notez cet article