Marine Le Pen, la présidente du Front national, l’extrême droite française, a condamné les paroles prononcées par François Hollande à Alger devant le Parlement Algérien. Selon la fille de Jean-Marie Le Pen, François Hollande s’est abaissé devant l’Algérie !

En effet, Marine Le Pen a estimé que le discours de François Hollande à Alger « pose les bases d’un avenir extrêmement malsain entre la France et l’Algérie », fait-elle savoir dans un communiqué rendu public jeudi 20 décembre après-midi. « Il condamne triplement notre pays, l’abaissant encore un peu plus sur la voie de la repentance d’abord, de l’immigration massive ensuite et des délocalisations enfin », s’est-t-elle indignée tout en accusant François Hollande d’avoir « revisité l’histoire dans le sens d’une violente charge contre la France ».

La leader de l’extrême droite française a déploré également « une nouvelle dépréciation systématique de notre pays, de notre histoire et de notre peuple ». « Rien sur les aspects positifs de la colonisation, rien non plus sur les crimes algériens contre les harkis », a-t-elle ajouté. Marine Le Pen n’a pas manqué aussi de s’attaquer à François Hollande au sujet de ses propos sur l’immigration. Selon Marine Le Pen « en matière d’immigration, François Hollande veut encore accélérer la course aux visas, alors que 200.000 sont déjà accordés chaque année par l’ambassade de France à Alger ! », a-t-elle condamné une nouvelle fois avant de qualifier la politique du Président socialiste dirigée envers l’Algérie de « pure folie » ! Pis encore, pour Marine Le Pen, il s’agit d’une « politique scandaleuse ».  « La France est engluée dans la crise et le chômage, l’assimilation est en panne et l’Algérie a besoin de fixer sa jeunesse sur place pour assurer son développement », argue-t-elle en dernier lieu.