La plateforme musicale Deezer commence à s’étendre partout dans le monde, et vient récemment d’intégrer le paysage Internet en Algérie.  Les Algériens pourront alors écouter des milliers de titres en ligne grâce au web et à leur mobile. 

Deezer, l’avait annoncé durant l’automne, il va faire danser à l’international. La plateforme de musique en ligne vient de lancer une nouvelle offre de musique en flux, soir en streaming. Elle envisage de s’installer dans 22 nouveaux pays, dont ceux du Proche et Moyen-Orient mais a d’ores et déjà posé ses notes de musiques sur le continent africain notamment en Algérie et au Maroc.

Deezer va importer son modèle « freemium » déjà éprouvé dans plusieurs pays occidentaux où les abonnés se comptent en millions. Ce concept permet d’écouter de la musique gratuite avec un accès limité à ses abonnés. Les accros de la musique peuvent alors opter pour le modèle d’abonnement payant pour un accès illimité.

Vers le mobile

L’autre offre de Deezer consiste à proposer du contenu musical sur mobile. « Nous sommes désormais en mesure de proposer un contenu innovant et adapté aux différents marchés, sans aucune contrainte géographique ni technique », souligne le PDG de la plateforme Axel Dauchez dans un communiqué. La mutation des infrastructures numériques et mobiles dans les pays émergents « offre un potentiel de croissance considérable », ajoute-t-il. En effet, les pays émergents dont l’Algérie développe de plus en plus les offres mobiles et Internet. L’arrivée de la 3 G représentera un atout pour Deezer. Le site musical pourra proposer des milliers de titres aux Algériens sans contrainte géographique.

Notez cet article