Jean-Luc Mélenchon, le leader français du parti du Front de Gauche sera à Alger ce mardi, pour donner une conférence sur la notion d’éco-socialisme, à partir de 17 heures, à l’Institut de Français.

Jean-Luc Mélenchon, député européen, Co-président du Parti de Gauche et Co-fondateur du Front de Gauche, a été un candidat important à l’élection présidentielle de 2012 en France. Il était alors présenté comme la “troisième force politique” du pays, bien qu’il termina en quatrième position, derrière François Hollande, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen. L’homme politique français participera ce mardi à une conférence sur l’éco-socialisme, une vision de la politique qu’il défend depuis plusieurs années par le biais de son parti politique le Front de Gauche.

“Je me rends en Algérie, ce 12 février, pour proposer au débat de la gauche, avec l’éco-socialisme, un nouveau chemin partagé de progrès humain entre nos peuples. Nous avons d’immenses chantiers à traiter en commun, en pleine égalité, en s’appuyant sur la souveraineté et l’énergie de nos peuples”, expliquait Jean-Luc Mélenchon, dans un entretien accordé au quotidien El Watan, il y a quelques jours.

Jean-Luc Mélenchon a également précisé que son déplacement n’était pas dans le but de s’impliquer dans la politique en Algérie, en rencontrant des acteurs politiques, mais “mon objectif est de partager mes réflexions politiques et de sensibiliser la jeunesse maghrébine aux nouveaux enjeux de ce que j’appelle l’éco-socialisme. Je n’ai pas l’intention de m’impliquer dans les questions politiques des pays qui me reçoivent. D’abord ce n’est pas mon rôle. Puis, je ne veux pas paraître arrogant ou imbu de paternalisme politique. Je viens pour faire état de ma pensée politique laquelle, je sais, est estimée et peut contribuer aux débats de la gauche maghrébine”, a-t-il encore expliqué.