Entre les applications,  le chargement quotidien, les appels et les mails, votre Iphone devient forcément gourmand. Si gourmand, qu'un physicien américain a découvert que ce petit smartphone compact consommait beaucoup plus d'énergie qu'un frigo pourtant branché de jour comme de nuit  !

La différence est légère mais la comparaison est surprenante ! Lorsqu'un iPhone consomme en moyenne 361 kiloWatt-heure par an, un réfrigérateur classique en consomme 322. Cette observation, on la doit au physicien américain Mark Mills, également directeur du cabinet de conseil en énergie et technologie Digital Power Group, qui a publié son étude dans le Times. Comment cela est possible ? La masse et l'utilisation constante d'un frigo devraient demander plus d'électricité qu'un simple téléphone, et pourtant. Les besoins en batterie de l'Iphone, le wifi, les téléchargements de mail, pièce jointe ou applications demandent beaucoup d'énergie à ce smartphone, qui explose la production d'énergie. Plus ces petits appareils sont puissants, et plus ils seront énergivores.

Advertisement

L'Iphone d'Apple n'est que l'arbre qui cache la forêt, car de manière générale tous les appareils issus des TIC (smartphone, télévision, ordinateurs, tablettes...) consomment énormément d’énergie, au total ils représentent 10 % de notre production mondiale annuelle, soit 1 500 teraWatt/heure d'électricité consommée par an. Pire, rapporte le Times, nous utiliserons 50 % d'énergie de plus pour faire déplacer des octets que pour faire des circuler des avions dans le monde. Comptez tous les appareils électroniques dont vous disposez chez vous... Alors peut-être faudrait-il penser parfois à se déconnecter ?