Les autorités marocaines auraient très vite réagi à l’attaque de ses ressortissants à l’encontre du Consulat d’Algérie de Casablanca. Plusieurs sources au Maroc et en Algérie indiquent que le gouvernement marocain aurait présenté des excuses officielles. 

L’information est relatée par le quotidien arabophone El Bilad. D’après les sources du journal, il semblerait que le Maroc ait présenté des excuses officielles à l’Algérie suite à l’incident qui s’est produit hier, le 1er novembre, au consulat algérien de Casablanca. Les mêmes sources ont confirmé que le gouvernement marocain s’est engagé à punir les auteurs de cette offense faite au drapeau algérien, et par-là à l’Algérie.

D’ailleurs le principal activiste mis en cause dans cette affaire a été arrêté et déféré devant le Parquet de Casablanca,  rapporte de son côté LeMag, un site marocain. Quant aux autorités locales, elles ont assuré que des mesures de sécurité ont été renforcées autour du consulat algérien.

Pour rappel des membres du « Mouvement des Jeunes Royalistes » avaient organisé un rassemblement devant le Consulat algérien de Casablanca pour dénoncer une atteinte à la souveraineté de leur pays. L’un des manifestants était monté sur le toit du bâtiment et avait violemment arraché le drapeau algérien. Toutefois les autorités locales ont expliqué qu’il s’agissait seulement d’un « acte isolé ». Toujours est-il que ce geste a fortement choqué les Algériens, d’autant plus parce qu’il a été commis le 1er novembre, date d’anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne.