Lu sur Compétition

Algérie pourrait disputer le match d’ouverture du Mondial contre le Brésil, cela est devenu possible hier après la réunion du comité d’organisation de la Coupe du Monde 2014 au Brésil qui a eu lieu à Costa do Sauipe, où aura lieu le tirage au sort vendredi (à 70 km de Salvador de Bahia).

L’EN a été donc versée dans le pot 2, en prévision du tirage au sort qui sera effectué vendredi prochain, un pot qui veut dire qu’il est fort possible que les Verts débutent leur aventure avec un match époustouflant contre le pays organisateur, le Brésil, à Sao Paulo.

Messi, Falcao, Cavani, Ozil ou Iniesta…

Il suffit en effet que l’EN fasse partie du groupe A, à l’issue du tirage au sort de vendredi prochain, c’est-à-dire dans le même groupe du Brésil, pour que le big match contre la Seleçao soit sûr d’avoir lieu, ce qui serait grandiose.

Une autre position dans ce pot nous donne aussi la possibilité de jouer un autre gros calibre venant du pot1 du Brésil mais dans un autre groupe (voir le calendrier) composé notamment de l’Argentine, de l’Espagne, voire même de l’Allemagne et de l’Uruguay dès le premier match, ce qui serait en même temps motivant et trop risqué pour l’EN car cette possibilité en inclura une autre, celle d’hériter dans ce même groupe de deux autres gros morceaux du pot 4 (100% européen) et du pot 3 composé entre autres des USA et du Mexique, dès lors les chances de voir l’EN aller loin parmi ce beau monde s’amenuiseraient sensiblement.

La FIFA officialise : l’Algérie dans le pot 2 avec les 4 équipes africaines + le Chili et l’Equateur.

Ainsi donc, l’équipe nationale formera ce pot 2 avec le reste des équipes africaines qualifiées, ajoutées au Chili et à l’Equateur, deux des équipes qualifiées de la zone Amérique du Sud.

C’est en présence de journalistes et des membres du comité d’organisation que les 4 pots ont été dévoilés, et la seule surprise est venue du pot4 qui regroupe 9 équipes européennes, la France qu’on pensait versée dans le même pot que l’EN, vu son statut de barragiste et sa dégringolade au classement général de la FIFA, va finalement faire partie du pot 4 avec ses voisins européens, mais le risque de voir les Bleus atterrir dans le pot 2, celui de l’EN, reste d’actualité.

2 pots de 8 équipes, un à 9 et un autre à 7

Les composantes des pots qui ont circulé jusqu’à hier dans la presse, notamment en France étaient pratiquement les mêmes que ceux qui ont été annoncés hier lors de la conférence de presse organisée par la FIFA, la seule différence était donc celle de la France qui rejoint les 8 autres européens du pot 4, à savoir : Pays-Bas, Italie, Angleterre, Portugal, Grèce, Bosnie, Croatie et Russie, les groupes 1 et 3 sans surprise ont hérité des équipes attendues, l’autre anomalie qui s’impose n’est autre que celle du pot des Fennecs où 7 teams seulement le composent, en attendant un 8e qui sera tiré au sort ce vendredi.

Un tirage au sort pour équilibrer les groupes et l’équipe européenne du pot 2 évitera obligatoirement les Européens du pot 1.

En effet, le pot 4 et le pot 2 étant en déséquilibre par rapport aux 2 autres pots, à cause de la présence de 9 équipes dans le pot 4 et 7 dans le pot 2, la FIFA va devoir déplacer une équipe pour la mettre dans le pot 2, celui de l’EN, cela va se faire vendredi avant le début du tirage au sort final, grâce aussi à un tirage au sort.

Pour expliquer l’option du tirage au sort préalable retenue, le président de la FIFA, Joseph Blatter, a déclaré hier devant la presse : « C’est un tirage au sort, donc, on ne va pas choisir une équipe avant. »

Mais, on sait qu’il est impossible que 3 équipes européennes partagent le même groupe, ce qui fait que le pays européen qui rejoindra le pot 2 ne pourra en aucun cas hériter d’une équipe européenne, tête de série, du pot1, il aura donc droit forcément à l’une des trois équipes sud-américaines suivantes : le Brésil, l’Argentine, la Colombie ou l’Uruguay.

Tout donc est prêt pour que les groupes soient tirés au sort, à l’issue de la conférence de presse d’hier, le rendez-vous a été pris pour ce vendredi aux environs de 17h pour le début de la cérémonie du tirage au sort qui bénéficiera d’une large couverture médiatique avec les 2 000 journalistes accrédités pour l’événement.

 

La composition des 4 pots :

POT 1: (têtes de série) : Brésil, Argentine, Colombie, Uruguay, Espagne, Allemagne, Belgique, Suisse.

POT 2: (Amérique du Sud/Afrique) : Chili, Equateur, Côte d’Ivoire, Ghana, Algérie, Nigeria, Cameroun.

POT 3: (CONCACAF/Asie) : Etats-Unis, Mexique, Costa Rica, Honduras, Japon, Iran, Corée du Sud, Australie.

POT 4: (Europe) : Pays-Bas, Italie, Angleterre, Portugal, Grèce, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Russie, France. (Une de ces équipes ira dans le pot 2)