Contre toute attente, l’économiste Ghazi Hidouci a fait son choix en prévision de l’élection présidentielle d’avril 2014. Son candidat sera Abdelaziz Bouteflika 

L’ancien ministre dans le gouvernement d’Ahmed Ghozali a en effet affirmé que « Ali Benflis n’a pas de charisme » nécessaire pour être président. Pis, il estime que Ali Benflis est un « régionaliste ». Et Ahmed Benbitour ? Ghazi Hidouci estime qu’il est pire que Benflis. Benbitour ne « sait même pas parler, y compris sur les questions économiques », a estimé l’ancien ministre de l’Energie, aujourd’hui établi en France. « J’ai connu Benflis en tant que ministre. Il n’a aucune compétence, ni position politique pour se porter candidat à la présidentielle surtout qu’il est régionaliste », enfonce Hidouci.

Ghazi Hidouci, qui s’est exprimé aujourd’hui dans une interview accordée au journal Echorouk, a indiqué que « les soldats ne trouvent malheureusement pas de candidat » à présenter. « L’Algérie est stérile », a-t-il poursuivi lui qui concerne que le président actuel Abdelaziz Bouteflika constitue le moindre mal. « Il n’y a pas d’alternance à Bouteflika. Ait Ahmed est âgé et ne peut pas se présenter et Hamrouche n’est pas intéressé », a indiqué l’ancien ministre.

C’est la première fois qu’un ancien ministre, réputé pour être un opposant à Abdelaziz Bouteflika, réagit de la sorte. Une confession bien pessimiste !

Essaïd Wakli

Notez cet article