À 59 ans, la réalisatrice de « L’envers du miroir » vient de rejoindre la sphère politique algérienne après avoir été nommée par Abdelaziz Bouteflika Ministre de la Culture. Elle succède ainsi à  Khalida Toumi qui a dirigé ce département pendant plus de 12 ans.

Nadia Labidi-Cherabi est née le 18 juillet 1954 à Alger. Après des études de sociologie à l’Université d’Alger, elle poursuit ses études à Paris et obtient en 1987 un doctorat en Arts du Spectacle, option études cinématographiques à la Sorbonne.

Advertisement

De 1978 à 1994, elle travaille parallèlement au département artistique de la Direction de la production du Centre algérien pour l’Art et l’Industrie Cinématographique (CAAIC), elle rédige également une thèse sur le cinéma algérien et se lance temps dans la réalisation de films. En 1994, elle va jusqu’à créer sa propre société « Procom International ». Cette algéroise mariée et mère de deux enfants est également professeur à la Faculté des sciences de l’information et de la communication de l’Université d’Alger III. Cette passionnée de Cinéma y assure un cours sur les films documentaires.