Dans le cadre de la nouvelle stratégie du Croissant-Rouge Algérien ciblant les familles nécessiteuses, la présidente du CRA, Saïda Benhbyles a insisté sur l'importance d'un soutien constant et non temporaire. 

Lors d’une visite de solidarité à Béni Milek, une commune montagneuse de Tipasa, situé à environ 120 km à l’Ouest de Tipaza, la présidente du Croissant-Rouge Algérien a mis l’accent sur l’importance d’accompagner les familles nécessiteuses tout au long de l’année et «de ne pas leur consacrer une aide uniquement durant le ramadhan ».

Advertisement

Les déclarations de Saïda Benhbyles ont porté sur l’intérêt que porte le Croissant Rouge Algérien en tant qu’organisme humanitaire à l’accompagnement de cette frange de la société vivant dans des conditions précaires et souvent privées de plusieurs produits essentiels. Pour soutenir les nécessiteux, Mme Benhbyles a appelé, lors de sa visite du village de Béni Milek, considéré comme la région la plus déshéritée de Tipaza, à «élargir le soutien qu’offre l’Etat algérien et les organismes humanitaires à toute l’année »

C’est d’ailleurs pour se rapprocher des familles pauvres et nécessiteuses de cette région, connaître leurs besoins et écouter leurs préoccupations afin de mieux les aider que  l’ex-ministre et ancienne présidente de l’association des femmes rurales a organisé cette visite à caractère "humanitaire" et "symbolique".

Pour ce qui est du choix du village de Béni Milek, il a été pris sur la base d’un "recensement du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, relatif aux communes les plus pauvres du pays, qui l’a classé parmi les plus pauvres villages de l’Algérie.

Durant la visite, Mme Benhbyles a procédé à la distribution de 80 couffins du ramadhan, d’une valeur de 7000 DA l’unité, avant de procéder à une inspection du bureau local du Croissant-Rouge Algérien à Cherchell

Création d’un fichier national des familles nécessiteuses

La présidente du CRA a évoqué la création prochaine d’un «fichier national des familles nécessiteuses » qui englobera toutes les familles nécessiteuses résidant dans des communes déshéritées dans les 48 wilayas que compte l’Algérie. Le fichier est en cours de réalisation par les équipes du CRA.