Non, l’iPhone 6 du géant américain Apple n’est pas le plus fin du monde. Il sera battu dans ce domaine le 22 septembre prochain par un smartphone algérien. À l’occasion a de la 11e édition du Salon international des technologies de l’information (Med-IT), qui se tiendra au Palais de la Culture à Alger, le fabricant algérien Condor va révéler son nouveau smartphone ultra-fin : le C8 S.

Il s’agit d’un smartphone faisant seulement 5,5 mm d’épaisseur. « C’est le smartphone le fin du monde et il produit par un fabricant 100 % algérien », révèle ainsi à Algérie-Focus une source proche de la direction du groupe Condor, l’opérateur privé dont les sites de production sont basés à Bordj Bou Arréridj, à l’est du pays.

Advertisement

Condor, présenté comme le leader en Algérie dans le marché de l’électroménager, ambitionne ainsi de conquérir le marché des produits informatiques. « Nous voulons devenir le numéro 1 en Algérie s’agissant du marché des smartphones », indique encore notre source, selon laquelle le nouveau C8 S sera une véritable bombe technologique. Équipé d’une caméra de 13 mégapixels à l’arrière, d’un écran de 5 pouces, le nouveau smartphone de Condor regorge de nouvelles fonctionnalités, a-t-on promis au niveau de la direction de ce groupe privé algérien qui prépare tout un  événement à l’occasion du lancement de sa nouvelle gamme de smartphones.

Un lancement qui sera effectué en marge du MED-IT, rappelons-le. Condor renouvelle ainsi toute sa gamme de smartphones et cherche à mettre sur le marché des smartphones plus solides, riches en applications éducatives conçues par ses équipes, et proposés à des prix défiant toute concurrence (entre à peine 10 000 et 30 000 DA. Condor se positionne aussi sur le marché des tablettes puisque le fabricant va lancer à la même date sa nouvelle tablette la Revolt W 10, a-t-on encore appris. Une nouvelle tablette dotée d’une mémoire RAM de 2 Go, d’une mémoire de stockage de 32 G et d’un processeur Intel. Avec cette tablette, Condor espère conquérir les cœurs des professionnels.