Quatre internationaux algériens, en l’occurrence Yacine Brahimi (FC Porto), Sofiane Feghouli (FC Valence), Islam Slimani (Sporting Lisbonne) et le gardien Rais Mbolhi (Union Philadelphia), sont nominés pour le titre du meilleur joueur africain, décerné par la CAF. C’est la première fois que l’Algérie est autant représentée dans cette présélection.

Les Verts ne cessent de séduire la planète football. Yacine Brahimi (FC Porto), Sofiane Feghouli (FC Valence), Islam Slimani (Sporting Lisbonne) et le gardien Rais Mbolhi (Union Philadelphia) figurent ainsi dans la liste de 25 joueurs, qui concourent pour le titre de meilleur joueur africain de la saison 2013-2014, dévoilée ce vendredi par la Confédération africaine de football (CAF). C’est la première fois que l’Algérie est autant représentée.

Advertisement

Cette prouesse est certainement liée au beau parcours des Verts lors du Mondial 2014 au Brésil. Pour la première fois de son histoire, l’Algérie, emmenée par la bande de Yacine Brahimi, accédait au 8è de finale de la plus prestigieuse compétition internationale de football. La présence de ces quatre internationaux algériens dans la liste de la CAF est également liée à leurs bonnes performances en club. C’est notamment le cas de Yacine Brahimi. Après avoir marqué les esprits en Espagne, le milieu offensif algérien brille depuis son transfert au Portugal avec le FC Porto.

Quel footballeur sera élu meilleur joueur africain de l’année ? Réponse en janvier. La cérémonie des Glo-CAF Awards-2014 aura effectivement lieu le jeudi 8 janvier prochain à Lagos au Nigeria. L’Algérie est le pays le mieux représenté dans cette liste. Les deux autres nations ayant placé un nombre important de joueurs sont la Côte d’Ivoire et le Cameroun, avec trois joueurs chacun.

Rappelons qu’aucun joueur algérien n’a encore remporté ce trophée, depuis la nouvelle formule des Glo-CAF Awards, instaurée en 1992. Mais si on prend en compte l’ancienne formule, le France Football Award, seuls deux Algériens avaient décroché le prestigieux titre du meilleur joueur africain : Lakhdar belloumi, en 1981, et Rabah Madjer en 1987. En 1990, lorsque l’Algérie, année de la dernière victoire du pays à la CAN, Cherif El Ouazani avait terminé 2è alors que Madjer était 3è. C’était le Camerounais, Roger Milla, auteur d’une Coupe du Monde exceptionnelle, qui avait décroché le titre. Les trois dernières éditions des Glo-CAF Awards (2011, 2012 et 2013) ont été remportées par l’Ivoirien Yaya Touré, qui est cette fois-ci encore présent dans la liste des nominés.

Elyas Nour