C’est la branche de Daech, alias l’Etat Islamique, qui a perpétré l’attaque à l’engin explosif contre l’ambassade d’Algérie à Tripoli, révèle la chaîne d’information Sky News Arabia.

Selon la même source,  Abou Bakr Al-Baghdadi, le mystérieux chef de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) (DAECH), a appelé dans un communiqué à déclencher la guerre sainte en Libye. Et pour ce faire, il a demandé « aux frères de Tunisie et du Maroc à rejoindre la Libye pour combattre les autorités libyennes ». Al-Baghdadi a réclamé à ses partisans de bâtir également des centres d’entraînement pour accueillir « les frères combattants de Tunisie, Maroc et d’Egypte ». Le chef de Daech a affirmé qu’il faut lever une grande armée pour faire le Djihad en Libye.