Le sélectionneur national, Christian Gourcuff, a reconnu lors de la conférence de presse orgnaisée à la fin du match face à l’Afrique du Sud, un match remporté dans la douleur et avec beaucoup de chance, que son équipe a fait des graves erreurs. « On a eu un début de deuxième mi-temps catastrophique », a-t-il avoué sans aucun faux fuyant. 

 «On aurait souhaité davantage de maîtrise du match, on est passé par tous les états. On n’a pas su donner de rythme au ballon. On a fait un début de deuxième période catastrophique, où on a accusé le coup physiquement », a-t-il ainsi analysé sur un ton très sincère. « Compte tenu des difficultés au milieu, sur un terrain qui ne favorise pas la circulation du ballon, j’ai fait entrer Belfodil pour peser davantage sur leur défense. On a réussi à prendre l’ascendant en fin de match. On n’a pas su ressortir la balle, on perdait le ballon près des buts, puis après la pause on a eu un coup de mou terrible, à l’image du but qu’on concède, avec beaucoup de passivité. Les joueurs ont terminé très éprouvés, c’était un match très intense. Le penalty est un tournant, parce qu’à 2-0, ce n’était pas fini non plus, mais on se serait mis en difficulté », a estimé en dernier lieu Christian Gourcuff.

Revivez entièrement cette conférence de presse du sélectionneur national en regardant cette vidéo : 

http://www.youtube.com/watch?v=VOm5BLkfpXE