Actualisé à 16h43: Le bilan s’est alourdi au musée du Bardo avec la découverte de plusieurs cadavres. Habib Essid, Premier ministre tunisien, parle de 19 morts au total dont 2 Tunisiens et 17 touristes étrangers.

Des tirs d’armes automatiques ont été entendus, le matin de ce mercredi 18 mars, près du Parlement. Une prise d’otages a eu lieu au musée du Bardo, mitoyen de l’Assemblée nationale. Le premier bilan donné par les autorités est extrêmement lourd : au moins huit personnes, dont sept étrangers ont été tués.

Advertisement

Les autorités tunisiennes confirment qu’il y a bien eu des tirs et une prise d’otages aux alentours du Bardo, un quartier où se trouve le musée national éponyme et l’Assemblée nationale. Selon une source officielle, les auteurs de l’attaque, qui vouaient s’en prendre au Parlement, se seraient retournés, par défaut, contre le musée. Deux ou trois assaillants ont participé à l’attaque et seraient encore encerclés par les forces de l’ordre.

Le premier bilan avancé fait état d’au moins huit touristes tués, dont sept étrangers, selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur. Le ministère de l’Intérieur indique que « la situation est presque sous contrôle ».

 R.I.