Une vingtaine de Walis ont été sanctionnés ce mercredi par le Chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika qui a procédé officiellement à leur remplacement. Un remplacement effectué dans le cadre d’un remaniement général qui a touché pas moins de 35 wilayas sur un total de 48 wilayas, a-t-on appris ce mercredi.

« Parmi les 35 walis désignés, figure une seule femme wali, à savoir Mme Rais Fatima Zohra, désignée à la tête de la wilaya de Guelma. En outre, plus d’une vingtaine de walis ont été mutés d’une wilaya à une autre, alors que près d’une vingtaine ont été remplacés par de nouveaux walis promus », confirme à ce propos l’APS. Il est à noter que les Wilayas qui étaient dépourvues de walis depuis plusieurs mois comme Annaba, Ain Temouchent, Relizane et Adrar seront dirigées à partir d’aujourd’hui par des nouveaux walis attitrés fraîchement désignés par Abdelaziz Bouteflika.  « Il s’agit en l’occurrence de Chorfa Youcef (Annaba), Hamou Touhami (Ain Temouchent), Derfouf Hadjri (Relizane) et Limani Mustapha (Adrar) », nous apprend encore à ce sujet l’APS.

D’autre part, Abdelaziz Bouteflika a officiellement mis en place dix nouvelles circonscriptions  qui ont été créées au Sud du pays et sont dirigées par des walis délégués. Il s’agit des circonscriptions  de Timimoun et Bordj Badji Mokhtar (wilaya d’Adrar), Ouled Djellal (Biskra), Béni Abbas (Bechar), In Salah et In Guezzam (Tamanrasset), Touggourt (Ouargla), Djanet (Illizi), El Meghaier (El Oued), et El Meniaa (Ghardaïa).

Notez cet article