L’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) va, dans un futur proche, commencer la fabrication de panneaux solaires. C’est ce qu’a affirmé à l’APS son PDG, Djamel Bekkara, qui a indiqué que la société qu’il dirige a investi dans ce projet pas moins de 2 milliards de dinars, soit 200 milliards de centimes.

ENIE vient s’ajouter à d’autres entreprises, privées comme Condor, qui ont commencé à fabriquer ces panneaux depuis quelques années déjà. Toutes ces entreprises veulent se placer dans un domaine qui va certainement se consolider d’avantage dans les années à venir, vu que les autorités ont mis en place plusieurs programmes pour l’encouragement des énergies renouvelables.

Cette nouvelle usine d’Enie se situe dans le périmètre de la maison mère à Sidi Bel Abbes. Elle va employer, à ses débuts, près de 100 personnes. D’autres recrutements suivront, au fur et à mesure que cette unité s’approche de sa vitesse de croisière.

Le taux d’intégration sera, au début, de 10% seulement, comme l’a signalé le PDG. L’objectif est d’atteindre, ajoute-t-il, 100% dans un futur proche. Certains travailleurs de cette nouvelle entreprise ont suivi des formations aux Etats-Unis et Japon.

Elyas Nour

Notez cet article