Toujours pas de traces des soixante et un (61) hadji algériens portés disparus à la Mecque. Selon le ministère des Affaires étrangères, ces pèlerins algériens n’ont pas encore « rejoint leurs lieux d’hébergement depuis la bousculade survenue jeudi dernier à Mina (près de La Mecque) », explique-t-il dans un communiqué. 

Ces pèlerins sont activement recherchés par les équipes de la baatha algérienne dont les éléments « demeurent mobilisés pour localiser et identifier l’ensemble des victimes algériennes en coopération avec les autorités saoudiennes », tente de rassurer le ministère des affaires étrangères selon lequel le Consulat général d’Algérie à Djeddah fait de son mieux pour soulager les souffrances des pèlerins algériens victimes de la meurtrière bouscule de Mina. Il est à souligner que, pour l’heure, au moins 11 pèlerins algériens ont été tués dans cet incident tragique. Ce bilan demeure provisoire et risque d’augmenter car la probabilité de retrouver des hadji morts parmi ces 61 disparus est, malheureusement, forte.

 

Notez cet article