L’Algérie, un pays inhospitalier, angoissant et terrifiant ? Pas du tout d’après de nombreux Pieds-noirs, ces français âgés nés en Algérie pendant la colonisation, revenus dans leur pays natal grâce à des circuits organisés par des associations de Français qui veulent retrouver leurs souvenirs d’enfance dans notre pays. 

Ils ne font pas l’apologie du colonialisme et n’expriment aucune nostalgie vis-à-vis de l' »Algérie Française » dans laquelle ils sont nés et ont grandi avant que nos parents et grands-parents n’arrachent l’indépendance au prix de grands sacrifices. Au contraire, ces Pieds-noirs qui revisitent l’Algérie découvrent un tout autre pays : « une Algérie colorée, surprenante, fraternelle et chaleureuse », témoignent plusieurs d’entre-eux dans les colonnes du Quotidien de la Vienne, un média régional français. « Quel bonheur de voyager dans un pays où la bienvenue est souhaitée à chaque coin de rue et où les portes s’ouvrent chaleureusement », témoigne même Michel Raison, membre d’une association d’anciens combattants en Algérie. Ce dernier avoue n’avoir ressenti aucune rancune de la part de ces Algériens qui ont été, naguère, torturés et tués par les forces coloniales françaises.

Après le succès de plusieurs voyages organisés, une association française, « l’Association du souvenir en Algérie » organise encore un nouveau circuit au départ de Poitiers, dans le centre de la France, qui aura lieu du 18 au 29 avril prochain. « Ce voyage n’est pas réservé qu’aux seuls anciens combattants. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent découvrir un pays magnifique, plein d’histoire et accueillant », indiquent les organisateurs de ce voyage qui ne se fient nullement aux clichés accablant notre pays dans les médias français.

Notez cet article