L’ambassadeur de France à Alger, Bernard Emié, a demandé officiellement aux autorités algériennes de « bien vouloir renforcer les dispositifs de sécurité auprès des principaux sites français en Algérie », a-t-il expliqué, ce dimanche,  dans un message publié sur le site Internet de l’ambassade de France en Algérie.

Le diplomate français a expliqué qu’il a demandé aux autorités algériennes de nouvelles mesures de sécurité autour des sites français, notamment les écoles et les instituts. « Nous ne pouvons exclure que ceux qui ont commis l’irréparable hier à Paris et à Saint-Denis cherchent également à s’en prendre à nos compatriotes ou à des implantations symboliques, hors de France », a souligné Bernard Emié.

L’ambassadeur de France signale que le deuil national de trois jours décrété en France sera appliqué dans les différentes institutions françaises implantées en Algérie. « Les instituts français seront fermés dans l’ensemble du pays pendant les trois prochains jours et nos drapeaux seront mis en berne dans toutes les institutions françaises en Algérie. Une minute de silence sera observée, lundi à midi, partout en France, et j’invite tous ceux d’entre vous qui le pourront à s’y joindre », indique enfin Bernard Emié.

Notez cet article