Certaines taxes proposées par l’exécutif ont été majorées de façon très importante par la commission des finances de l'APN dans le cadre de l’étude du projet de Loi des finances 2017.  

Les députés ont sévi lors de l’étude du projet de Loi de finances 2017 et particulièrement en ce qui concerne les taxes sur certains produits de large consommation.

Advertisement

La taxe sur les pneus pour les véhicules de tourisme a été majorée de 9000% par rapport à ce qui a été proposé initialement par le gouvernement. La taxe préalable de cinq dinars pour le pneu proposée par l’exécutif a été revue à la hausse et fixée par la commission des finances à 450. Même chose pour les pneus pour poids lourds, fixé initialement à 10 dinars, qui a été majorée pour atteindre les 75 DA.

En plus de la taxe de 10% imposée aux boissons alcoolisées et le tabac, les membres de la commission finances ont révisé à la hausse les propositions du gouvernement concernant la téléphonie mobile et Internet. Les 5% de taxes proposées par le gouvernement pour la téléphonie mobile ont été augmentés à 7%, alors que celle sur Internet a été portée à de 12%.

Massi M.