Republican presidential nominee Donald Trump arrives for a rally at Spooky Nook Sports center in Manheim, Pennsylvania on October 1, 2016. / AFP PHOTO / MANDEL NGAN

C’est fait ! Au terme d’une nuit de suspense intense, le candidat républicain Donald Trump est élu 45e président des Etats-Unis. Sa rivale démocrate Hillary Clinton a elle-même concédé la victoire à l’homme d’affaire populiste dans un appel téléphonique. 

Le républicain populiste de 70 ans, taxé de sexisme et de xénophobie par ses adversaires, l’a emporté sur sa rivale démocrate qui espérait devenir la première femme présidente des Etats-Unis. Il prendra officiellement ses fonctions le 20 janvier 2017. Lors de son discours où il annonce sa victoire, Donald Trump tente de faire passer un message d’union après sa victoire à l’élection présidentielle américaine. « Il est temps pour nous de se rassembler comme un peuple uni », indique-t-il notamment. Il a aussi indiqué qu’il avait « félicité Hillary Clinton » pour son combat dans une « campagne très, très dure ». mais il est tout de suite revenu à ses fondamentaux : « Les hommes et les femmes oubliés de notre pays ne seront plus oubliés désormais ». Trump a aussi salué sa famille : « Je vous aime », assurant qu’elle avait été un soutien de poids dans « ce truc méchant » qu’est la politique.