Consulting/ Les salaires faramineux de Bencheikh et Madjer sur El Heddaf TV

0
3801

Le consulting télévisuel devient une activité très lucrative depuis l’émergence des chaînes de télévision privée. La concurrence née de ce nouveau paysage audiovisuel a provoqué une course vers les commentateurs, analystes et consultants «vedettes», notamment dans le domaine sportif.

Le football est une véritable «drogue» pour les jeunes algériens. A cet effet, certaines chaînes sont prêtes à payer le prix fort pour les consultants les plus respectés ou qui suscitent le plus de polémiques pour faire de l’audimat.

Le site Dernière infos d’Algérie a révélé les rémunérations des deux consultants vedettes de la chaîne El Heddaf TV, une chaîne sportive qui ne dispose de droits de retransmission d’aucune compétition. Pour combler ce déficit, les responsables de cette chaîne investissent dans l’aura, réelle ou supposée, de ses consultants. Parfois, ils se permettent même de diffuser, à des heures de grande écoute, des programmes de propagande wahhabite. Mais, c’est là un autre sujet.

Ainsi, l’ancien international Rabah Madjer touche, indique cette source, pas moins de 35 millions de centimes, alors que l’ancienne coqueluche du MC Alger, Ali Bencheikh, est rémunéré, lui, à 26 millions de centimes.

C’est surtout Bencheikh qui fait le plus parler de lui. De nombreuses déclarations «farfelues» lui sont attribuées. On lui prête des critiques à l’encontre de grands joueurs ou entraîneurs évoluant dans les meilleurs championnats au monde tels Ronaldo ou Ancelloti.

En tout cas, Bencheikh et Madjer s’en sortent à bon compte avec leurs esprits trop…critiques.

Elyas Nour