C’est un immense projet qui devra permettre à l’Algérie de se conformer aux standards internationaux en matière de transport. Dans le cadre de la construction de la Ligne de Grande Vitesse (LGV) Oued Tlélat – Tlemcen en Algérie, un viaduc ferroviaire de 1 780 m et d’une hauteur de 114 m est en cours de réalisation. 

Le chantier est confié aux entreprises italiennes Condotti et Rezzali. Ce viaduc permettra à des trains roulant à plus de 220 KM/H de relier Oran à Tlemcen en passant par Sidi Bel-Abbès. La LGV Oued Tlélat – Tlemcen s’étend sur 132 km et s’inscrit dans le projet d’électrification de la ligne ferroviaire Est-Ouest qui longera l’autoroute Est-Ouest. Elle desservira 3 gares (Oued Tlelat, Sidi Bel Abbès et Tlemcen) toutes intermodales, à savoir reliées aux réseaux des tramways et bus. La livraison est prévue pour 2017. Le coût du projet est évalué à 1,7 milliard d’euros.

Advertisement