La Sonelgaz offre, depuis quelques jours, un véritable festival de coupures à ses clients. Nombre de ces derniers déplore des pertes considérables. Pour y remédier, la compagnie publique s’engage à les dédommager. Cependant, les concernées sont confrontées à un véritable parcours du combattant pour obtenir réparation.     

Le chargé de communication à la Sonelgaz, Khalil Hedna, a fait savoir que son groupe compte indemniser toutes les personnes, physiques et morales, ayant subit des préjudices suite aux coupures du courant électrique ces derniers joursi.

Le responsable a notamment souligné que les dommages accusés par la société sont considérables cette année, soutenant qu’en plus des dédommagement de sa clientèle, la compagnie devra réparer un nombre très important de transformateurs et de câbles d’alimentation détruits par les incendies qui ont ravagé plusieurs régions du pays.

Les déclarations rassurante de M. Hedna ne résistent toutefois pas aux réalités du terrain. Les procédures de dédommagements constituent, en effet, un véritable parcours du combattant tant celles-ci sont longues et fastidieuses. Ces indemnisations se font à travers les quatre sociétés de distribution de Sonelgaz (celle du centre, du sud, de l’est et de l’ouest).

Une demande, assortie d’une expertise justifiant le sinistre, doit préalablement être présentée à l’une des directions régionales de la compagnie. L’assureur de la société, la CAAT en l’occurrence, se charge ensuite de rembourser les dommages. La clientèle du groupe ayant subi des pertes, telles les commerçants et les entreprises, doivent adresser une plainte à la direction de distribution compétente pour le traitement de son dossier qui doit, normalement, se faire dans un délai maximum de 48 heures après le constat des pertes. Ainsi, s’il existe des preuves du dommage de l’équipement du client, le plaignant est remboursé dans les mêmes délais, à savoir 48 heures. Mis dans les faits, et si remboursement il y a, il faut s’armer de beaucoup de patience pour le voir se concrétiser.

Notons que cette disposition est également valable pour les ménages soumis à la présentation d’une facture de réparation justifiant que la coupure a été à l’origine de la panne de l’appareil. Cependant, de nombreuses personnes se sont plaintes du non-respect des délais de remboursement dénonçant d’innombrables prétextes servis par la compagnie.

Massi M.